photos animaux

Accueil > Insectes > Coccinelle asiatique

Coccinelle asiatique

Harmonia axyridis forme spectabilis

Coccinelle asiatique

Ordre des coléoptères. Famille des coccinellidés.

Cette coccinelle d’Asie a été importée et élevée pour la lutte biologique contre les pucerons, les cochenilles. Elle se montre en effet plus vorace que les coccinelles autochtones surtout à l’état larvaire. Malheureusement, elle est aussi un prédateur pour certains insectes dont les coccinelles locales, comme la rouge à sept point, Coccinella septempunctata. Comme elle est en outre particulièrement prolifique, elle est devenue une espèce invasive en Amérique du Nord et en Europe.

Comment reconnaître la coccinelle asiatique ? C’est une coccinelle de couleur variable, comme certaines de nos coccinelles, jaune, orange, rouge et même noire. Le nombre de points est variable aussi. Elle a une forme très bombée, elle est grosse (de 5 à 8 mm), ses pattes sont rousses, et surtout elle a des dessins très particuliers sur le pronotum (la partie située entre la tête et les élytres), en "patte de chat", en M ou noir avec deux bandes blanches sur les bords (alors que les coccinelles à 7 points n’ont qu’un petit carré blanc de chaque coté à l’avant).

Coccinelle asiatique

Le nord de la France est déjà touché par les invasions de coccinelles asiatiques qui s’agglutinent dès les premiers froids sur les façades des maisons, contre les fenêtres, derrière les volets, en quête d’un endroit où passer l’hiver. On peut trouver sur ce site une carte fréquemment mise à jour sur l’avancée de l’invasion en France. La progression en 2007 est considérable, peut-être ne verrons-nous bientôt plus nos jolies bêtes-à-bon-dieu, rouges à 7 points.


Cette coccinelle asiatique a été photographiée le 23 septembre 2007 près de Pontcharra dans l’Isère.